X

Quelques photos...

product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img

Austin Healey 3000 BJ8 MK III phase II (ref 576)


1967

Les BN4 et BN6, qui complétèrent la gamme des Austin-Healey 100/6 à la fin de mars 1959, furent immédiatement suivies par les premiers modèles 3000. Au cours des neuf années suivantes, 42 922 allaient suivre, la dernière ayant été livrée à H.A. Saunders, le distributeur de london BMC.

Le 3000 ne différait pas beaucoup de ses prédécesseurs, mais son moteur six cylindres culbutés de 2912 cc produisait maintenant 124 Cv, la compression ayant été accrue de 8,5:1 à 9:1.

Des freins à disque Girling avaient été installés à l’avant et des freins à tambours à l’arrière. La 3000 participa à 40 victoires dans les principaux rallyes internationaux avec des conducteurs de renom tels que Morley Twins, Rauno Aaltonen, Tony Ambrose, Pat Moss, Ann Wisdom et Timo Makinen.

Une de ces victoires fut le long rallye Spa-Sofia-liège de 1964.

Les développements de la 3000 furent conservateurs : de la MK I BT7 et la BN7 de 1959 à 1961 à la MK II de 1961 à 1962 (avec trois au lieu de deux carburateurs SU), et de la MK II BJ7 de 1962 et 1963 à la MK III BJ8 entre 1963 et 1968. Selon la codification de BMC, « N » signifie deux places, « T » signifie 2 + 2 et « J » décapotable. Sans trop charger le moteur, sa puissance fut accrue à 132 Ch (en 1961), puis à 148 Ch dans la BJ8.

La revue britannique spécialisée Autocar constata, dans son test de route du 28 août 1959, que l’accélération 0-160 Km/h de la 3000 était de 32,8 secondes, ce qui était plus rapide de cinq secondes que la 100/6. Et avec 185 Km/h, sa vitesse maximum était aussi supérieure de 8 Km/h. La nouvelle voiture, avec son rapport de pont de 3,9:1 (4,1:1 sur la 100/6), pèse 50 Kg de plus. Le moteur offre une vigoureuse accélération et a un couple moteur excellent.

La BJ8 se déclina en phase I (1 390 exemplaires) et phase II (16 300 exemplaires), les différences concernent un vide-poche sur la partie arrière de la console centrale qui a été supprimé et la garde au sol a été augmentée sur la phase II.

Elle est considérée comme la plus confortable et la plus luxueuse. Comme grands changements, on notera la présence d’une planche de bord en bois précieux au lieu de la tôle peinte, l’habitacle est également doté d’une console et d’une vraie boîte à gants. Les Mark III furent dotées d’un système d’échappement double avec sorties du côté droit.

Cette Austin Healey a été totalement restaurée il y a quelques années et vient de bénéficier d’une importante remise à niveau dans nos ateliers.

Tout le compartiment moteur et le châssis ont été repeints, la carrosserie a bénéficié d’une finition polylustrée.

La mécanique a été totalement révisée, un alternateur, un ventilateur 5 pales pour améliorer le refroidissement, une pompe à essence électronique et un allumeur 1 2 3 ont été installés. Elle est équipée de jantes plus larges et de pneus neufs. Tous les chromes sont neufs.

Toutes les moquettes, la capote et le couvre capote sont neufs également.

Cette Austin Healey est prête à vous emmener où vous voudrez.

Caractéristiques du véhicule

  • Série HBJ8L40701
  • Moteur 6 cylindres en ligne 2 912 cm3 148 Ch
  • Freins Disques à l'avant, tambours à l'arrière
  • Performance 194 Km/h
  • Poids 1077 Kg à vide
  • Alimentation 2 carburateurs SU HD8
  • Productions 16300
  • Années de production De Octobre 1963 à Mars 1968
  • Boîte Manuelle 4 rapports

Elle vous intéresse ? Contactez-nous

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma demande et d'une éventuelle relation commerciale. Toutes les informations concernant le traitement des données sur la page des mentions légales.