X

Quelques photos...

product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img
product-img

Austin Healey Sprite Frogeye roadster ( ref 515 ) VENDUE


1960

Pendant une discussion avec Donald Healey et son fils Geoffrey en 1955, le patron de BMC Leonard Lord suggéra la possibilité de construire une petite voiture de sport basée sur l’Austin A35. Ainsi commença l’histoire de la Sprite « Frogeye », ou « œil de grenouille ». Elle commença à prendre forme en 1956 et en 1957, au premier de l’an, on montra à George Harriman, le futur successeur de Leonard Lord, le prototype du modèle AN5, connu dans la maison comme le projet ADO (Austin Drawing Office) 13. La première des 48 999 MK I apparut le 31 janvier 1958. Le nom Sprite avait été utilisé auparavant par Riley et Daimler et fut suggéré par Donald Healey.

La forme insolante de la petite voiture, dont sortaient de l’énorme capot d’une pièce des phares saillants qui rappelaient les yeux de grenouilles, venait de la table à dessin de Gerry Coker, le designer de Healey. Techniquement, la Sprite était plutôt ordinaire ; une construction monocoque entièrement d’acier avec double bras triangulaire, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à doigt de commande à l’avant et, à l’arrière, des elliptiques de côté disposés sous les barres de réaction retenant l’essieu rigide, plus des téléscopiques. On réussit à extraire 42,5 ch du moteur A35 de 948 cm3 légèrement modifié. On confia la production de la Sprite au directeur de MG John Thornley à Abingdon, où elle fut assemblée. Le châssis provenait de John Thompson Motor Pressings à Wolverhampton et le reste de Pressed Steel Company à Swindon, tandis que le moteur et la transmission venaient de Coventry.

Restauration

La restauration de cette Frogeye a été réalisée dans les règles de l’art, le résultat est parfait. Le soubassement ainsi que la structure et les éléments de carrosserie ont été décapés, auscultés, remis en état au besoin puis parfaitement finis. Les tôles du compartiment moteur, les longerons, le plancher sont « comme neufs », parfaitement alignés, sans défauts. Le Hard top, équipement rarissime sur une Sprite « Frog Eye » a lui aussi été restauré : peinture brillante, joints neufs, dispositif d’accrochage neuf et efficace. Le pare-brise, le joint et le jonc d’entourage sont neufs. Toutes les moulures, enjoliveurs, grilles, calandre, butoirs faisant office de pare-chocs à l’arrière sont en parfait état, correctement alignés. La capote est neuve et le couvre tonneau présent. Les moquettes et les garnitures de portes sont neuves, les sièges sont joliment patinés. Les roues ont été sablées, controlées et repeintes. Les pneus, les amortisseurs, les soufflets de direction ainsi que tout l’équipement de freinage du maître cylindre aux tambours sont neufs. Le moteur et la boîte à vitesses sont révisés, tous les joints sont neufs. Cette Austin Healey est accompagnée de son British Motor Industry Heritage Trust et de sa carte d’identité FIVA. Elle vient de subir une révision complète dans nos ateliers.

VENDUE

Caractéristiques du véhicule

  • Moteur 4 cylindres en ligne 948 cm3 42,5 ch
  • Freins Tambours avant et arrière
  • Train avant Ressorts hélicoïdaux
  • Train arrière Essieu rigide
  • Performance 127 Km/h
  • Poids 639 Kg
  • Alimentation 2 carburateurs SU HI semi-inversés
  • Productions 48 999 exemplaires
  • Années de production De 1958 à 1961
  • Dimensions 3 450 x 1 350 x 1 250 mm
  • Boîte Manuelle 4 rapports

Vous recherchez le même modéle ? Contactez-nous

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma demande et d'une éventuelle relation commerciale. Toutes les informations concernant le traitement des données sur la page des mentions légales.